Michèle Gauthier – 2021

Exercices du 15 avril…

 

                     Exercice 1…trouvez un mot lié à la justice pour toutes les lettres de l’alphabet…

 

                                          Avocat,appel

 

                                          Bandit

 

                                          Criminel

 

                                          Défenseur

 

                                          Enfreinte

 

                                          Ferme

 

                                          Greffier

 

                                           Huissier

 

                                          Irrévocable

 

                                          juger

 

                                            ?

 

                                         Lois

 

                                         Maître,magistrature

 

                                         Notaire

 

                                        Obstruction

 

                                        Palais

 

                                          ?

 

                                         Règlements

 

                                         Sentence

 

                                         Tribunal

 

                                         Union civile,union

 

                                         Veuve dans l’expression la veuve et l’orphelin

 

                                          W,X,Y,Z……????

 

 

                              Exercice 2…histoire inventée sur le thème de la justice avec les mots de l’exercice 1…

 

 

                                                  4 mai 2021…la température est maussade,exécrable même…il pleut à boire debout et vente à écorner les boeufs,mais dans le coeur de Hugo,au contraire,le soleil brille de tous ses feux…La raison:aujourd’hui ,Hugo obtient avec fierté,son diplôme universitaire…maudit papier pour lequel,il a tant bûché…Finalement,il récolte le fruit de ses efforts…Il est si heureux…Il est,désormais,avocat de profession et bientôt ,sur la porte de son bureau,sera inscrit maître Hugo Cournoyer…Dès son jeune âge,Hugo savait qu’il voulait suivre les traces de son père,devenir le défenseur de la veuve et l’orphelin,mais aussi,le défenseur de ceux que la société se plait à nommer,sans gêne,criminels ou bandits,bien avant que leur sentence ferme soit rendue…Son choix avait été définitif,sans appel,irrévocable ,le jour où son paternel ,l’avait amené visiter  « LE » lieu suprême de la magistrature, »LE » palais de justice, »LE » tribunal,où tant de gens ,ayant prétendument enfreints les lois,les règlements,sont jugés…Depuis cet instant précis,rien ne pouvait faire obstacle,obstruction,à son désir d’être le prolongement professionnel de tous ceux qui au sein de sa famille,oeuvraient dans le domaine juridique:greffier,policier,huissier,notaire….Hugo avait tellement d’admiration pour eux ,qu’il souhaitait rejoindre leur rang et en union ,faire avancer la société….Aujourd’hui,enfin,son rêve devient réalité et sa carrière débute….Bonne chance,à toi,Maitre Hugo Cournoyer.

 

 

                               Exercice 3….Faire une phrase dans laquellle chaque mot commence avec les lettres du mot justice ,soit premier mot J,deuxième mot U,et ainsi de suite…

 

 

                                                    Jadis,Ulysse s’ insurgeait trop impulsivement contre l’échec…

 

 


 

Exercices du 8 avril…

 

Exercice 1…histoire inventée sur le thème de la lettre anonyme…

 

                                   Le dernier camion de déménagement vient de quitter en direction de Québec,nouveau lieu de résidence pour les Dupuis,qui désormais,y passeront leurs derniers jours…Après un vécu de presque 60 ans dans leur ville natale,où ils se sont connus,aimés,mariés et y ont élevé leurs enfants,Yvon et Ginette Dupuis décident ,d’un commun accord,de s’établir dans une autre ville où les divertissements et services seront plus variés et nombreux…Les mois passent…leur adaptation est douce et sans problème jusqu’au jour où Ginette,par un beau matin de printemps,revient de la malle avec une enveloppe sans adresse,sans timbre,ayant pour simple indication: à l’intention de la dame de la maison…Au début,Ginette croit à une publicité,sans grand intérêt,mais,au fond d’elle-même,une petite voix lui dit qu’il n’en est rien…sa curiosité est aiguisée…elle prend,tout de même,le temps de se préparer un café et revient à la table,où la missive lui fait de l’oeil…Soudainement,son cerveau lui dicte de jeter cette enveloppe à la poubelle mais Ginette,au contraire,ouvre l’enveloppe et lit le court message qui s’y trouve: »Madame,je viens simplement vous avertir,que le samedi 7 avril dernier,vers 20 heures,j’ai aperçu votre époux,en tête à tête avec une très jolie jeune femme,au resto du Château Bonne Entente…je crois qu’entre femmes,il faut se soutenir,d’où le but de ma démarche…je ne veux que votre bien »…Sur le coup,Ginette est ébranlée et ressent un immense chagrin au fond du coeur…Cependant,très vite, elle se resaissit…jamais,en 40 ans de mariage,Yvon ne l’a trahit et déçu…Qui lui veut tant de mal,pour inventer de tels mensonges?…Pendant que son cerveau essaie de résoudre cette énigme ,son coeur,lui ,se libère,s’éclaircit…Ginette se souvient…En  effet,le soir du 7 avril,Yvon avait bel et bien un rendez-vous avec une très jolie jeune femme prénommée Véronique…leur Véronique,leur fille cadette…pour célébrer son tout premier emploi…L’hôpital Sacré-coeur venait de lui offrir un poste en radiologie après de nombreuses années d’études..un poste fort mérité….Ginette n’avait pu se joindre à eux,souffrant d’une terrible migraine….Morale de cette histoire: parfois les apparences sont trompeuses et peuvent porter à confusion…il n’est pas toujours bon de s’y fier ,sans connaître toute la vérité…les meilleures intentions du monde  peuvent causer plus de tort que de bien…un jugement hâtif peut détruire des vies…

 

 

  Exercice 2…lettre anonyme à un journaliste…

 

                                        Monsieur,

 

                                        Je serai bref…suite a votre article du 3 mars dernier,intitulé « À qui la faute? » dans lequel vous citez, noms,adresses,dates,lieux,événements,je vous suggère fortement ,en bon journaliste que vous êtes, de refaire vos devoirs en vérifiant l’exactitude de vos propos….plusieurs faussetés s’y sont glissées…Toutefois,je ne vous demande pas de me croire sans preuve,ni de prendre ma parole comme celle d’évangile ,mais,avant tout,de ne pas laisser votre opinion personnelle surplomber l’authenticité des faits…il en va de votre éthique professionnel face à la population….merci de votre attention!

 

                                        Un lecteur assidu.

 

 

Exercice 3…acrostiche avec le mot anonyme…

 

 

                                         À toi ,qui me juges,

 

                                         Non seulement sur mes actes et aussi mes pensées,

 

                                         Oseras-tu,

 

                                         Nonobstant ton orgueil,

 

                                         Y compris ta vantardise,

 

                                         Mentionner qu’à l’occasion, je pourrais,

 

                                         En partie ,avoir raison.

 

 


Exercices du 1er avril…

 

 Exercice 1…L’origine du lapin de Pâques…

 

Grand-maman,sais-tu,toi,pourquoi le lapin est associé à la fête de Pâques?…Bonne question,Mikha…Non,j’avoue,je n’en ai pas la moindre idée,mais je pense,à voir tes yeux si allumés,que toi,tu le sais et que tu vas m’instruire,n’est-ce pas….alors,je t’écoute,mon trésor…C’est très simple,grand-maman…Tu sais,quand Jésus est mort sur la croix,le vendredi saint,après son décès,des gens ont déplacé son corps au fond d’une grotte…Cependant,lorsqu’il est ressuscité le dimanche,Jésus voulait,bien entendu,quitter la grotte mais une très grosse pierre en bouchait l’entrée…jusque là,ça va Mikha…continue…Pas très loin de la grotte,il y avait un clapier de lapins et lorsque Miro ,le chef,a entendu les cris de Jésus qui appelait à l’aide,il s’est précipité,mais a vite réalisé que c’était impossible de libérer Jésus…Toutefois,Miro a eu une super idée…il a réuni tous ses amis lapins et, ensemble. ils ont creusé un tunnel menant du clapier à l’intérieur de la grotte…ainsi,Jésus a pu rejoindre ses bienfaiteurs ,dans leur demeure…Les lapins étaient bien fiers de leur exploit mais un autre défit,les attendait…lequel,Mikha,tu m’intrigues…Jésus avait faim,grand-maman,et les lapins voulaient le nourrir adéquatement…encore une fois,Miro,le chef,s’est précipité chez la poule ,sa voisine ,pour lui demander quelques oeufs….ensuite,Mikha,qu’arrive-t-il,je suis curieuse…Et bien,grand-maman,Jésus,voyant Miro ,revenir les bras chargés d’oeufs,les a bénis et voulant faire plaisir à ses amis lapins,les a changés en oeufs au chocolat…C’est la raison pour laquelle,grand-maman,à Pâques ,nous dégustons des oeufs et des lapins en chocolat…Que penses-tu de mon explication,grand- maman?…..Ah ,mon beau Mikha,je pense que tu es un petit garçon avec beaucoup, beaucoup ,d’imagination….hahaha!!!!

 

Exercice 2…Sur le thème,comme d’habitude en incluant les mots…papa,panoplie,pacifique,oeuf et chocolat.

 

 Depuis bientôt deux ans,un nouveau voisin s’est installé près de chez nous…Un jeune homme de 35 ans,belle apparence,ingénieur de profession,de nature tranquille et sans complication…Au fil du temps,Jacob et mon mari,se sont liés d’amitié et quelques confidences ont fait surface…Jacob,contrairement aux gens de sa génération,ne se complaît nullement dans l’imprévu et le changement…Il apprécie plutôt la régularité qui,selon lui,procure stabilité et sécurité…Jacob tient à sa panoplie de petites habitudes et n’en déroge que très rarement…Chaque matin de semaine,Jacob,quitte la maison à 7hrs pour y revenir à 16 hrs…Chaque mercredi,Jacob,visite son papa,veuf depuis peu,et lui apporte régulièrement des chocolats aux cerises,que celui-ci affectionne particulièrement…Chaque jeudi,Jacob et sa compagne,font les courses et n’oublient jamais d’acheter les oeufs,élément essentiel pour la fabrication  du brunch du dimanche …Jacob adore les oeufs bénédictines et ne s’en lasse jamais…Chaque samedi,Jacob participe à des réunions contre toutes sortes de violence,car il se dit très pacufique…Jacob n’est pas un être spontané…loin de là…À ceux ,qui le lui reproche ou tente tente de le convaincre de changer sa façon de vivre .il réplique ,sans équivoque,cette maxime connue de tous: VIVRE ET LAISSER VIVRE.

 


 

Exercices du 25 mars…

 

Exercice 1…Faire 10 phrases en utilisant le dernier mot d’une phrase,comme le premier de la suivante…

 

                                       Le printemps est arrivé cette semaine..Les semaines subséquentes seront,par le fait même,beaucoup plus agréables pour nous tous…Tous,nous méritons .des journées plus chaudes et confortables afin de stabiliser notre moral à un degré plus réjouissant…Réjouissant sera notre labeur,d’installer un décor extérieur pour les doux mois à venir…Venir,sans contrainte,dans cette nature,qui à nouveau s’éveille,devant nos yeux…Nos yeux,tout éblouis,par le soleil qui réchauffe,enfin,nos vieux os,jour après jour…jours allongés pour notre plus grand bonheur…Un bonheur qui renaît dès les premiers gazouillis des oiseaux et l’ apparition des bourgeons…Ces bourgeons,synonymes de renaissance,d’espoir de jours meilleurs…Meilleure sera notre attitude devant tant de beauté.

 

 

Exercice 2…Faire un acrostiche avec le mot JEUNESSE…thème,le printemps…

 

 

                                        Jouir de cette douce saison énergisante,

                                      

                                        Empreint mon coeur de gratitude,

 

                                        Unir,à la fois,soleil et chaleur,

 

                                        Nul de meilleur remède,

 

                                        Enfouir nos mains dans la terre,en quête de beautés florales,

 

                                        Sortir pieds et jambes nus,merveilleuse sensation,

                                  

                                        Suscitant liberté et bien-être,

 

                                        Encore et toujours.

 

 

Exercice 3…Expliquez cette citation…Les peines de jeunesse sont comme les orages de printemps: de courte durée et vite dissipées…

 

 

Je dirais que la phrase citée plus haut,signifie que ,bien souvent,ayant atteint un âge respectable,nos peines de jeunesse,nous apparaissent de moindre importance.Étant plus âgé,notre vécu est plus volumineux de toutes sortes d’expériences ,ainsi,il est beaucoup plus réfléchi ,de les classer par ordre de blessures….Chacun se souvient de sa toute première peine d’amour…Nous sommes,alors,abattus,presque sans vie,sans aucun intérêt et sommes convaincus de ne jamais nous en remettre…On nous dit que le temps sera notre allier,mais, nous n’y croyons pas ou nous ne voulons, tout simplement pas, y croire…et puis,un jour plus ou moins lointain,le chagrin s’efface,la joie de vivre renaît,si bien.que parfois,quelques décennies plus tard,on se questionne  sur le fait  d’y avoir accordé tant de crédit…C’est normal et nous n’avons pas à nous en vouloir…Étant jeune ,nous en sommes à nos premiers balbutiements empreints d’insouciance,d’espoir et souvent,malheureusement, de grande naïveté …Alors,toute peine,toute déception n’en devient que plus immense…Notre perception varie selon l’âge  et ,aussi, la mémoire que nous avons des événements difficiles de notre vie…Cependant,toute blessure ,quelle qu’elle soit,forge l’être que nous devenons au fil des ans.

 


 

Exercices du 18 mars…

 

Exercice 1…

Vous marchez sur le bord de la route et soudain,vous entendez un bruit de sirène.Ébloui(e) par un éclair gigantesque,vous tombez dans les pommes.Vous vous réveillez dans un tas de détritus.Que vous est-il arrivé et comment cela va se terminer…

 

                                        Hier soir,j’ai vécu un événement très ,très étrange…difficile à expliquer,à raconter…j’essaie,tout de même…Après un copieux repas,histoire de digérer,je décide d’aller me promener calmement,sur le chemin,menant au cimetière et je me dis ,que j’en profiterai,pour rendre une petite visite de courtoisie à Céline,ma best,partie tragiquement,il y a deux ans…elle me manque tellement Céline,mon âme-soeur…Je suis sur le point de franchir l’entrée de ce lieu où réside le repos éternel,quand,tout à coup,le ciel s’éclaircit de couleurs vives et au même moment,un bruit strident résonne à mes oreilles…Je suis éblouie quelques secondes et puis ,plus rien…Combien de temps,dure ma perte de connaissance,impossible de le dire,mais,à mon réveil,je réalise que je reconnais, nullement, le décor qui m’entoure…Plein de détritus sont étalés au sol et curieusement,je ne remarque aucune pierre tombale…On dirait que mon corps a été soufflé d’un endroit à un autre…

 

                                         Que s’est-il passé?…Une explosion,un tremblement de terre,un ouragan,une tornade.????…Je m’interroge….Malheureusement,je ne connaîtrai jamais.le dénouement final ,car ,à l’instant même,  où les ambulanciers viennent à mon secours , et auraient ,sans doute ,résolu mon questionnement,je me réveille,en sursaut,dans mon lit….mon repas copieux m’a valu tout un cauchemard!

 

 

Exercice 2…

Thème ,les animaux domestiques …avec les mots ensuite,en outre,par ce que,c’est pourquoi,bref,notamment,dès que…

 

                                             Fait vécu.

 

                                             IL y a de cela ,quelques années, notre fille Mélanie,se rend au Saguenay,visiter une tante de son copain…Cette gentille dame possède une ferme,plusieurs animaux,notamment,certaines races de chats…Bref,pendant son court séjour,de magnifiques chatons voient le jour et Mélanie,avec son grand coeur,décide de son plein gré,sans nous consulter,d’adopter une petite chatte d’Espagne…Dès que sa décision est prise,Mélanie élabore,bien entendu,toute une stratégie,pour naturellement,nous convaincre du bienfait de son geste…C’est pourquoi,je vous le dis,une grande scène de cinéma s’est déroulée devant nos yeux,lors de son retour ,à la maison…Tout d’abord,Mélanie,vêtue d’un manteau à capuchon,y avait tendrement déposé son trésor,sa petite « Charlotte »(nom choisi)….Ensuite,parce qu’elle connait très bien son état allergique,Mélanie use d’un plaidoyer, dont son grand-père (avocat)aurait été très fier,pour défendre sa cause…Son discours se tient  et toutes les avenues énoncées,il faut bien l’avouer,sont compréhensibles…En outre,elle est à l’extérieur de la ville,pendant la semaine,pour ses études,donc son contact avec Charlotte sera minime ,et, pour nous,l’ennui sera moindre…

 

                                              Difficile de réfuter de tels arguments,n’est-ce pas!…Il fut donc décider que Charlotte serait à l’essai…Ce dit essai dura 12 ans…et oui…Notre attachement pour cette petite chatte très colleuse,fut très profond et  lors de son décès,notre peine fut immense…

 

 

Exrecice 3…poème sur le mois de Mars…

 

                                                    Mars,mois de la poésie,

                                                    où il n’y a aucun ennui,

                                                    Mars.mois de la poésie,

                                                    où le moindre mot nous ébloui.

 

                                                    Mars,mois de la femme,

                                                    personne dévouée à autrui,

                                                    Mars,mois de la femme,

                                                    personne où toutes les émotions sont enfuies.

 

                                                    Mars,mois du printemps,

                                                    où la nature s’éveille,

                                                    Mars,mois du printemps,

                                                    où l’amour nous émerveille.

 

                                                    Mars,mois des surprises,

                                                    dont une tempête non appréciée,

                                                    Mars,mois des surprises,

                                                    dont une journée d’été improvisée.

 


 

Exercices du 11 mars…

 

Exercice 1 : morceau de musique ou chanson qui vient chercher vos émotions…

 

                  Comme c’est difficile de fixer un seul et unique choix…Il y a tellement de belles mélodies qui peuvent faire naître en nous,une multitude d’émotions,très différentes,les unes des autres…Tout d’abord,je tiens à dire,que je ne suis pas tellement chansons américaines…n’étant pas parfaitement bilingue,pour cette raison première,je préfère pouvoir apprécier les textes des chansons écrites et composées en français…Mon adolescence et ma jeunesse ont été bercés par les Dassin,Bécaud,Aznavour,Sardou,Dalida,etc ,de ce monde,pendant  que mes amies,elles,trippaient Elvis et Beatles….j’aime les chansons à texte qui suscitent en nous,soit ,peine,nostalgie,questionnement,ou au contraire,joie,bonheur et paix….Cependant,pour contredire,tout ce que je viens d’écrire,il y a,en effet,une superbe mélodie américaine ,qui,dès que je l’entends,me chavire au point de verser des larmes…Cette magnifique chanson s’intitule »the way we were » interprétée par Barbra Streisand…thème du film « Nos plus belles annees ».Je ne peux l’expliquer mais cette mélodie me remue profondément…

 

Exercice 2 : thème,la femme,….avec le plus de mots qui se terminent en « ment »…

 

                       Être femme,bénédiction ou châtiment (mot choisi pour le but de l’exercice.)..comment répondre à ce questionnement,honnêtement,intelligemment,et surtout sans tourment…Tous,nous naissons,fille ou garçon,depuis la nuit des temps et évidemment,nous n’y pouvons strictement rien…Alors,pourquoi se torturer,inutilement.pour connaître lequel des sexes ,sort gagnant…Évidemment,je ne crois pas ,que sainement,une bataille,une compétition,doit s’établir entre la gent féminine et masculine…Chaque être humain,qu’il soit homme ou femme a plutôt le devoir de s’engager moralement face au sexe qui lui est,tout naturellement,attribué,à la naissance…Chaque sexe vit avec ses contraintes mais également ses privilèges…IL s’agit de les voir,les accepter,et s’en accommoder,tout bonnement…Fille ou garçon?…Femme ou Homme?…un sujet,très délicat,à discuter,très prudemment!!!!

 

 

Exercice 3 : Le danger que représentait madame Pinsonneault…

 

                       Depuis deux à trois ans,rien ne va plus pour Irène Pinsonneault…Après cinquante ans de vie conjugale et familiale,sans grands tracas,il faut bien l’avouer,tout bascule soudainement…Un diagnostic de cancer pour son mari,un accident de voiture,mortel,pour son fils unique,et pour finir le bal,comme on dit,elle,Irène Pinsonneault,dont la santé est inébranlable,elle,qui ne se laisse pas guider par ses émotions,réalise ,que depuis quelques semaines,son cerveau ,lui joue des tours…Elle n’est pas du genre à paniquer…loin de là…mais lorsqu’elle retrouve son porte-monnaie ,parmi les légumes,au frigo,Irène Pinsonneault pleure…C’en est trop,c’est impossible…la vie ne peut pas être si cruelle…Le déni s’installe,profondément dans son esprit…Cependant,les signes de cette « maudite » maladie se manifestent de plus en plus souvent ,et Irène Pinsonneault fait  tout en son pouvoir,pour cacher sa condition ,qui malheureusement ,se dégrade rapidement…Elle se dit que tant et aussi longtemps qu’elle demeure dans sa maison,elle évite la catastrophe…Toutefois,un jour,elle s’aventure chercher des médicaments,à la pharmacie,non loin de chez elle,  et à son grand désarroi ,est dans l’impossibilité de retrouver le chemin de son domicile…Cette fois-ci,l’évidence de la maladie la frappe en plein visage….Désormais,Irène Pinsonneault représente ,sans l’ombre d’un doute,un réel danger pour elle et les autres…


 

Exercice du 18 février

 

Exercice 1…SOUS LA PLUIE!

 

Mise en situation: Vous êtes-vous,déjà amusés,à imaginer,ce qu’est ou pourrait être la vie des étrangers que vous croisez ,au hasard,dans la rue?Ces gens,tout comme vous,ont des sentiments,des émotions,des projets,des rêves,des réussites,mais également,des frustrations,des déceptions,des problèmes,des soucis.Si vous le voulez bien,pour quelques instants,prêtons-nous au jeu,à partir de personnages peints sur une toile que j’affectionne beaucoup.Ces êtres imaginaires,nous ressemblent sûrement plus ,que nous ne le croyons!

Lorsqu’elle a quitté la maison,ce matin,pour se rendre au travail,Isabelle,sur le conseil bienveillant de sa maman,a

 pris avec elle,parapluie et imper rouge vif.Maintenant,elle s’en félicite grandement,car elle doit affronter la pluie froide d’avril,pour rejoindre son paternel,au petit bistro italien,situé non loin de son bureau d’architecture.Partager un repas en tête à tête,avec son unique enfant,tous les troisièmes mardis du mois,représente pour cet homme aux cheveux grisonnants,l’ultime effort ,pour se déculpabiliser d’avoir fui le foyer conjugal,depuis bientôt,presque un an.Oui,dans quelques semaines,à peine,ce sera le jour-anniversaire où Isabelle a vu son père,valises en mains,franchir le seuil de la résidence familiale,pour ne plus jamais y revenir.                  

 

                        Isabelle,même si elle n’est plus une petite fille,vit cette séparation parentale,avec difficulté.Voir s’effondrer des fondations que l’on croyait inébranlables.la chavire,beaucoup plus qu’elle ne l’aurait soupçonné.Perdue dans ses pensées,se dirigeant vers cette rencontre obligée,elle croise un couple d’amoureux,tendrement enlacé.L’image de ce bonheur,de leur bonheur ,lui suscite beaucoup d’émotions…tristesse,envie,colère,questionnement….Pourquoi,à l’aube de ses trente ans,est-elle toujours célibataire?Où se cache son âme -soeur?Se trouveront-ils,un jour,pour affronter ensemble les embûches de la vie?Isabelle ose y croire,elle veut y croire…Mais,pour y parvenir,elle doit,avant tout,faire taire sa peine,calmer cette tempête qui l’habite,elle doit pardonner.Subitement,tout est clair,il n’y a plus aucun doute,Isabelle veut retrouver la paix de l’âme,pour pouvoir l’offrir  à un bel inconnu.

 

                          Après la pluie,le beau temps…..Après l’enfer,le paradis…Isabelle pénètre dans le bistro,le coeur plus léger!!!!

 

Exercice 2…Livres-photos!

 

 

 Noël dernier,j’ai offert des livres-photos à mes trois petits-fils,livres que j’ai moi-même bâtis,construits…je vous explique: de nos jours,on utilise beaucoup les cellulaires pour immortaliser des moments précieux…Par contre ,toutes ces photos prises,s’accumulent souvent sans être triées,organisées,structurées….Ayant peur,que au fil du temps,tous ces souvenirs s’envolent,j’ai décidé de remédier à la situation…Au début,je redoutais un peu,la démarche informatique ,pour utiliser le logiciel de la fabrication des livres,mais la plus grande difficulté fut plutôt de visionner près de quatre mille photos et de n’en retenir qu’environ trois cent ,soit cent par enfant….L’exercice peut paraître anodin mais loin de là.J’ai dû me trouver un plan,sinon j’y serais encore.J’ai fonctionné par sous-titres et ainsi l’exercice est devenu moins hardu…..Naissance,Anniversaire,Halloween,Noël,Vacances,Entrée scolaire…

J’ y ai mis tout mon coeur et je suis fière du résultat….Si Dieu me prête vie ,encore quelques années ,plusieurs autres sous-titres pourraient voir le jour ,dans d’autres livres-photos…Graduation,Premier Amour,Premier Emploi et qui sait Premier Bébé….laissons le temps faire son oeuvre!!!!

 


Textes du 11 février….

 

                   Exercice 1 : cadeau à notre Valentin…

 

                                       Article dans un catalogue….un beau gilet

                                       Fleur….gardénia

                                       Chose froide…glace à l’érable

                                       Parfum…de Georgio  Armani

                                       Meuble…guéridon

                                       Boisson….ginger ale

 

 

                   Exercice 2:   couleur rouge = Amour …Pourquoi?

 

                                         Depuis des lunes et des lunes,la couleur rouge est associée à l’amour.Pourquoi? Très bonne question!

                                         Selon moi,la couleur rouge représente l’amour car elle est vive et dynamique…de plus,le symbole de

                                          l’amour ,étant le coeur,lieu des sentiments et des émotions,le coeur est aussi l’organe premier de la vie

                                          et cet organe regorge de sang rouge,d’où le lien avec la couleur rouge.

 

                    Exercice 3:  L’amour est aveugle!

                              

 

                                        Annie,petite fille de six ans,adore écouter les conversations des grands.De ce temps-ci,elle se demande bien

                                        pourquoi ,ses parents, oncles et tantes,utilisent toujours cette petite phrase « l’amour est aveugle »,lorsqu’ils

                                        parlent de sa cousine Patricia et de son copain Hugo….

                                        Annie ne comprend pas ce que cela signifie…Elle pourrait bien le demander à sa maman,mais elle sait déjà,ce

                                        que celle-ci va lui répondre: »Voyons Annie,ce sont des propos d’adultes….tu comprendras,un jour….va jouer

                                        avec tes poupées! »….

 

                                       Les années passent,…Annie vieillit et puis un jour ,tout comme Patricia,,elle recontre un beau jeune homme qui

                                       fait battre son coeur….Annie est folle de lui et bientôt ,elle le consacre l’HOMME DE SA VIE.

                                       Olivier et Annie deviennent inséparables,si bien que des projets d’avenir se dessinent pour eux.

                                       Les parents d’Annie apprécient le jeune homme…Olivier possède de belles qualités,il est honnête,travaillant,sympathique,

                                       mais il dénote une certaine jalousie un peu excessive,selon eux.

                                       Annie ,pour sa part,n’y voit là,rien d’inquiétant…au contraire ,cela la flatte ,naturellement.

 

                                       Cependant, un soir,sans crier gare ,Olivier pète les plombs,…. Annie manifeste le désir d’aller rejoindre des collègues

                                       de travail pour fêter un anniversaire…Il s’y oppose fortement…Il crie,il hurle,la bouscule même ,pour marquer sa

                                        soi- disant supériorité.

 

                                        Annie n’en revient pas…Qui est cet homme devant elle?…Où est son prince charmant?

                                        Et subitement,l’image de Patricia et les mots des grands,refont surface en sa mémoire…

                                        « l’amour est aveugle »….Maintenant,Annie en saisie toute la portée!

 


Exercices du 4 février

 

                Exercice 1…

 

                                      Leçon de vie.

 

                                      En ce matin glacial de février,nous nous retrouvons ,mes frères et moi,dans une chambre toute blanche d’hôpital,une

                                      chambre toute laide,pour accompagner notre mère,dans ses dernières heures de vie….moment difficile,très difficile

                                      même,totalement dépourvu de sens,mais propice à la nostalgie,très favorable aux  souvenirs.

 

                                      Chacun y va de ses propres réflexions entrecoupées d’arrêt à son lit pour lui tenir la main et espérer de tout coeur,

                                      qu’elle ressent notre présence.

 

                                      De tous mes souvenirs,et Dieu sait que j’en ai une infinité,celui qui me vient spontanément à l’esprit,aujourd’hui,

                                      remonte à une dizaine d’années environ.

 

                                      À cette époque,maman traversait une période trouble de sa vie.Mon père venait de la quitter pour une jeunesse ,

                                      qui ,aurait pu ,facilement,être ma soeur!

                                      Cette séparation,cette trahison de son homme,fut dès plus douloureuse et si intense,que l’appel du large paru  comme

                                      une bouée de sauvetage.

                                      Maman adorait la mer,la plage,alors ,sans hésitation,elle alla y puiser du réconfort…je me souviens même,qu’il fut

                                      question que je l’accompagne mais finalement ,elle partit seule avec sa peine.

                                      Ces sept jours,loin de tout,furent salutaires.Maman revint plus sereine et disposée à se battre pour affronter ce qu’elle

                                      nommait  SA NOUVELLE VIE DE CÉLIBATAIRE.Elle ne fut pas très bavarde de son séjour dans le sud ,mais elle se plaisait

                                      à raconter que pendant cette semaine,elle avait revêtu son imperméable de « COLUMBO ».

                                      Elle nous confia   avoir trouvé une clé dans le sable,lors d’une promenade sur la plage,ainsi qu’un papier usé où les mots danger

                                      et aide étaient à peine lisibles…Cela l’avait intrigué,…mais ,par la suite,lorsqu’un serveur de l’hôtel,lui avait remis une enveloppe,

                                      supposément  oubliée à sa table,au petit déjeuner,maman fut troublée,bouleversée.

 

                                      La dite enveloppe ne contenait qu’une simple photo…une femme ,de dos,regardant l’océan.

 

                                      Que signifiait tout cela? La clé,le bout de papier et la photo étaient-ils liés ou ce n’était que coïncidence?

 

                                      Maman-Columbo  ne réussit pas,malgré ses efforts, à résoudre cette énigme mais elle y vit  un signe du destin,un signe

                                      que l’univers lui envoyait,

                                      Cette femme ,sur la photo,était ,en fait,la représentation de sa propre personne ou de tout être humain face aux embûches,

                                      aux défis qu’il doit relever seul ou avec l’aide d’autrui….pour ce qui est de la clé,pour maman,elle signifiait,la force intérieure que

                                      nous possédons tous ,à fin d’y parvenir…

 

                                      Je n’oublierai jamais cette leçon de vie …..merci,maman!

 

 

                             Exercice 2…

 

                                                 Au clair de lune,

                                                 Je viens rêver,

                                                 Au clair de lune,

                                                 pour ne pas sombrer.

 

                                                Au clair de lune,

                                                tout semble possible,

                                                Au clair de lune,

                                                Rien ne semble fragile.

 

                                                Au clair de lune,

                                                les si et les pourquoi n’existent pas,

                                                Au clair de lune,

                                                seules ,les réussites franchissent le pas.

 

                                                Au clair de lune,

                                                un jour,mon amoureux viendra,

                                                Au clair de lune,

                                                il me comblera.

 

                                                 Au clair de lune,

                                                 ensemble,on avancera,

                                                 Au clair de lune,

                                                 nos rêves ne se briseront pas.

 

                         Exercice 3…

 

                                            En janvier,j’ai refait mon décor sans père Noël,ni sapin.

                                            En janvier,j’ai refait des menus,sans dinde,ni farce.

                                            En janvier,j’ai rêvé de sable chaud et d’océan à l’infini.

 

                                            En février,j’ essayerai de garder le moral au beau fixe,face à la pandémie.

                                            En février,je reprendrai avec joie,les ateliers d’écriture.

                                            En février,je rêverai de sable chaud et d’océan à l’infini.

1Commentaire
  • Normand/ 21.03.2021

    … poème sur le mois de Mars… très beau poème dû à sa simplicité et à sa réalité! BRAVO!

Écrivez votre commentaire