Audette Lambert – 2021

EXERCICE 1 DU 15 AVRIL 2021

Avec chacune des lettres de l’alphabet, trouvez un mot se rapportant à la justice.  Vous aurez donc 26 mots.

 

A

Avocat

B

Barreau

C

Cause

D

Défenseur

 

E

Enfant

F

Fripouille

G

Grâce

H

Honorable

I

Invoquer

J

Juge

K

Kidnapper

L

Loi

M

Mensonge

N

Neutraliser

O

Ordonner

P

Prison

Q

Qualité

R

Règles

S

Sentence

T

Tuerie

U

Usage

V

Verdict

W

Week-end

X

Xavier

 

Y

Yeux

 

Z

Zizanie

 

***********************************

 

EXERCICE 2 DU 15 AVRIL 2021

 

Écrivez une histoire dans laquelle vous devrez inclure tous vos mots trouvés sur le thème bien sûr de la justice (lois, procès, arrestations, etc.)

 

C’est aujourd’hui que l’honorable magistrat Xavier Robinson doit rendre son verdict dans la célèbre cause de la tuerie de la rue St-Charles à Val-Jolimont.

 

En effet, le prévenu a décidé sur les conseils de son avocat de tenir son procès devant un juge seul et non devant un jury, croyant ainsi que la sentence serait plus clémente.  On peut facilement en douter, parce qu’il est accusé d’avoir kidnappé un enfant de 8 ans, en lui racontant des mensonges pour le neutraliser et ainsi pouvoir l’amener dans son repaire, pour ensuite l’assassiner froidement.

 

Aux yeux de la loi, ce crime est passible de la prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

 

Pour essayer d’atténuer les actes de son client, Me Riendeau, son défenseur, a invoqué une enfance misérable partagée entre plusieurs familles d’accueil, son père étant une fripouille et sa mère était partie tous les week-end, laissant l’accusé livré à lui-même dès son plus jeune âge.

 

Pour le juge Robinson, ces arguments n’entrent pas en ligne de compte, vu la gravité du crime commis.  Il s’adresse à l’accusé en ces termes:

 

– Monsieur, en ma qualité de juge, pour le crime dont je vous reconnais coupable à cent pour cent, j’ordonne que vous soyez placé immédiatement derrière les barreaux pour une période de 30 ans ferme. Avez-vous quelque chose à déclarer?

 

– Non,  Monsieur le juge, car même si je demandais grâce, cela ne mènerait à rien.

 

Le juge reprend:

 

Cette sentence est effective sur-le-champ et monsieur, lorsque vous serez détenu à Matraqueville, je vous prierais de respecter les règles en usage à la prison et de vous efforcer de ne pas y semer la zizanie, sinon, vous n’y ferez pas de vieux os.

 

Les gardiens encadrèrent l’accusé et l’amenèrent directement dans le fourgon de transport. 

 

Malgré leur douleur, la famille de l’enfant fut soulagée de voir que justice avait été rendue, ce qui à leurs yeux, représente une maigre consolation en regard du drame vécu.

 

 

 

 

**********************************

 

EXERCICE 3 DU 15 AVRIL 2021

 

Écrivez une phrase sensée dans laquelle…

 

le 1er mot commence par J

le 2e  mot commence par U

le 3e  mot commence par S

le 4e  mot commence par T

le 5e  mot commence par I

le 6e  mot commence par C

le 7e  mot commence par E

 

 

– Juliette utilise son thermomètre invisible contre Étienne.

 

– Jour un sans toucher insidieusement Clémence Éthier.

 

– Jeudi, un spectacle tropical illuminera chaudement Edmonton.

 

– Jeûner un samedi troublera instantanément cette élève.

 

***********************************

 


 

EXERCICE 1 DU 08 AVRIL 2021

 

Une lettre anonyme est une arme.  Or, une arme peut tuer ou blesser fortement.  Expliquez cet énoncé à l’aide d’une histoire inventée.

 

Il était une fois un professeur de français qui enseignait dans une polyvalente.  Il était aimé de certains élèves, mais d’autres le détestaient, ceci à cause des notes très faibles qu’il leur mettait pour la rédaction de leurs travaux bâclés, quand ils les faisaient.

Un jour, dans la classe de secondaire 5, lorsqu’il arriva dans le local, il s’aperçut que tous les élèves avaient en main une feuille sur laquelle on avait écrit qu’il avait séduit une étudiante, qu’il était un hypocrite et plein d’autres choses pas très reluisantes à son égard.

Il ramassa toutes ces feuilles, nia en bloc ces accusations, mais  la rumeur se répandit dans toute l’école à la vitesse de l’éclair.

Même ses enfants qui allaient à cette même école furent stigmatisés à cause de cette accusation et perdirent leurs amis.  De plus, imaginez l’accueil qu’il reçut de la part de son épouse lorsqu’il arriva chez lui parce que de supposées amies s’étaient dépêchées d’en informer sa femme.

Il eut beau nier devant sa famille, devant ses pairs à l’école et même devant la direction, le mal était fait et tous le regardaient de travers en se demandant si on devait lui faire confiance.

Il endura ces désagréments durant deux mois.  Il paraissait de plus en plus déprimé et un jour, n’en pouvant plus du regard des autres et malgré son innocence, il se donna la mort.

Triste fin pour cet homme et sa famille.  D’autant plus que l’étudiante à l’origine de cette lettre anonyme eut quelque remords et déclara qu’elle avait tout inventé pour se venger du professeur.

Ceci n’est pas une histoire inventée.  Cela s’est vraiment produit et montre le mal qu’une lettre anonyme peut engendrer.

************************************

 

EXERCICE 2 DU 08 AVRIL 2021

 

Vous venez d’ouvrir le journal et votre photo y apparaît avec un article qui vous blesse au plus haut point.  Vous décidez d’écrire une lettre anonyme au journaliste.  Que lui direz-vous?

 

Cher monsieur le journaliste,

 

Je viens de lire votre article dans lequel vous dénigrez monsieur Gilbert Vermette.  Permettez-moi de vous aviser que je ne suis pas d’accord avec votre analyse.

 

Premièrement, cet homme est une personne aimable et soucieuse des autres et non, comme vous vous plaisez à le décrire, un être dépourvu d’humanité.

 

Peut-être serait-il préférable de regarder dans votre cour avant d’aller calomnier quelqu’un d’autre.  L’ancien proverbe ne dit-il pas: «On voit la paille dans l’oeil de son voisin, mais pas la poutre dans le sien».

 

En effet, en cherchant bien dans votre passé, j’ai retrouvé un événement dont vous ne devez sûrement pas être fier.  Ce qui est arrivé en date du 07 septembre 1996 pourrait être qualifié de tragédie engendrée par votre seule faute. Vous n’êtes pas sans savoir qu’une personne est restée handicapée suite à vos fausses remarques.

 

Alors, je vous prierais de faire vos excuses publiquement avant qu’un autre drame se produise.

 

Salut!


 

EXERCICE 3 DU 08 AVRIL 2021

 

Faites un acrostiche avec le mot «ANONYME».

 

Alors que le printemps vient de se pointer

Nous anticipons déjà les joies de l’été

On nettoie et prépare le patio

Nombreuses saletés nettoyées à grande eau

Y aura-t-il bientôt des soupers entres amis?

Modestement, je dirais que oui

Et nous reviendrons vite à notre ancienne vie

**************************************

 


EXERCICE 1 DU 01 AVRIL 2021

Inventez une histoire (fantastique au boutte ou vraiment réelle) qui raconte l’origine du Lapin de Pâques.

 

Il était une fois…, Dans un village si ancien et si lointain qu’on n’en connaît même plus le nom, vivait une petite famille qui comptait quatre personnes: le papa, la maman et deux petites filles jumelles.  Au temps de cette histoire, les petites filles étaient âgées de huit ans. L’une s’appelait Annie et l’autre Sylvie.

 

Cette famille demeurait à la campagne sur une ferme et se nourrissait des fruits de leur labeur: légumes du jardin et viande des bêtes abattues (poulets, oies, boeufs, cochons, etc).

 

Un jour de printemps, en se promenant dans la végétation autour de la ferme, Sylvie remarqua par terre une forme ovale qui ressemblait à un oeuf.  Elle la montra à sa soeur et lui demanda:

 

– D’où peut-il bien venir cet oeuf?  Nos poules sont toutes dans le poulailler et sont bien gardées.

 

Annie prit l’objet dans sa main et l’examina plus attentivement.  Elle répondit à sa soeur:

 

– Je pense que c’est un oeuf magique.  Il est de toutes les couleurs.  Il n’est pas ordinaire.  On devrait le ramener à la maison et le mettre dans notre chambre.

 

Elle n’avait pas fini sa phrase qu’un jeune lapin s’approcha, fit entendre quelques clapissements pour attirer l’attention et dit à la jeune fille:

 

–  Bonjour, jeunes demoiselles, cet oeuf m’appartient.  Je viens de l’échapper en me rendant chez le vieux monsieur à l’autre bout du rang.  Depuis toujours, à chaque année, à cette période, je lui apporte des oeufs  pour souligner le temps de la résurrection de Pâques et l’arrivée du printemps.

 

Sylvie lui rétorqua:

 

– Mais, si tu fais cela à chaque année, pourquoi as-tu l’air si jeune?

 

– C’est l’un des privilèges que j’ai reçus à ma naissance en contrepartie de répandre ce cadeau à ce vieux monsieur à tous les ans.  Je ne suis pas le seul.  De par le monde, plusieurs de mes congénères font ce même travail.

 

Les fillettes se regardèrent et Annie lui dit:

 

– D’accord, on te le redonne à la condition que tu en  apportes aussi à notre famille à tous les ans. 

 

Le lapin accepta.  Et c’est ainsi que depuis ce temps, on l’appelle le LAPIN DE PÂQUES, mais avec les années, les oeufs qu’il apporte ont évolué et sont maintenant en chocolat, pour le plaisir de tous.

 

 

 

************************************

 

EXERCICE 2 DU 01 AVRIL 2021

 

Trouvez un mot de deux syllabes qui commence par PA, ensuite un mot de trois syllabes, de quatre syllabes et enfin si possible de cinq syllabes qui commence tous par PA.  Puis, écrivez un texte incluant vos mots déjà trouvés ainsi que les mots CHOCOLAT et OEUFS, le tout sur le thème de la chanson de Claude François: COMME D’HABITUDE.

 

PA- PAVER-PATATE-PARAFINE-PATIBULAIRE

 

Comme d’habitude, à la période de Pâques

Je prépare toujours des bonbons aux patates

J’en fais pour Jean et aussi pour Jacques

Qui me démontrent une reconnaissance immédiate

 

Comme d’habitude, pour faire du chocolat

J’aime y ajouter de la parafine

Mais aujourd’hui, je n’en avais pas

J’avais fouillé partout dans la cuisine

 

Comme d’habitude, j’ai songé à autre chose

Peut-être une tarte aux oeufs

Avec du lait sans lactose

À cause des allergies de mes neveux

 

 

Comme d’habitude, je n’ai pas réussi

La tarte n’était pas bien cuite

Et, malgré l’effort que j’avais fourni

Ils ont tous développé une gastrite

 

Comme d’habitude, l’enfer est pavé de bonnes intentions

C’est ce qu’on dit dans les chaumières

Mais pour nourrir mes petits gloutons

Il faut bien essayer quelques recettes de dessert

 

 


 

EXERCICE 1 DU 25 MARS 2021

Continuez la phrase: Le printemps est arrivé cette semaine.  Vous devez commencer les nouvelles phrases avec le dernier mot de votre récente phrase, soit «semaine», et ainsi de suite.  On peut mettre un article avant le mot. Faites une dizaine de phrases.

Le printemps est arrivé cette semaine.  Les semaines à venir seront de plus en plus chaudes et le soleil réchauffera la terre.  Les terres de mon voisin sont à vendre parce qu’il est trop vieux maintenant pour s’en occuper à tous les jours.  Le jour où l’on pourra se réunir en famille et se serrer dans nos bras sera un jour extraordinaire.  Extraordinaire est la force et la résilience des personnes qui ont vécu des drames horribles et qui parviennent à se reconstruire.  Reconstruire sa vie à la suite d’une tragédie demande énormément d’efforts.  Les efforts que l’on faits à tous les jours pour se garder en santé, autant physique qu’intellectuelle, sont un signe d’espoir en des jours meilleurs. Sois meilleure qu’hier était la phrase que mon père nous disait assez régulièrement dans ma jeunesse.  Notre jeunesse, pour la plupart d’entre nous, est un doux souvenir.  Les souvenirs nous reviennent en mémoire à mesure que les années s’allongent à notre vie.  La vie suit son cours inexorablement et cette année, je suis heureuse de pouvoir fêter mes 70 printemps.

 ************************************

 EXERCICE 2 DU 25 MARS 2021

 Choisissez un mot parmi les synonymes de printemps et faites un acrostiche. Renouveau-Jeunesse-Renaissance

 

Rire, plaisanter entre nous

Et prendre un bon repas ensemble

Nous espérons le faire bientôt

On pourra alors se raconter

Une histoire de résilience et d’espoir

Vers une vie redevenue normale

Et nous reprendrons nos activités

Avec les personnes qui nous sont chères

Un voeu qui me tient vraiment à cœur

 ***************************************

EXERCICE 3 DU 25 MARS 2021

 Expliquez en vos propres mots la citation suivante de Luc Rochefort:  Les peines de jeunesse sont comme les orages de printemps: de courte durée et vite dissipées.

 

C’est un peu facile de dire cela maintenant une fois qu’on est rendu à l’âge adulte.  Mais quand on a une dizaine d’années et qu’il nous arrive un malheur, on pense vraiment qu’on est la seule personne au monde à avoir autant de peine.

 

Prenons l’exemple de ma soeur Denise.  Elle avait dix ans quand de nouveaux voisins sont arrivés dans notre petit village.  C’était une famille de quatre personnes, dont un fils du même âge qu’elle.  Tout de suite, ils sont devenus amis.  Ils étaient toujours ensemble à s’inventer des jeux.  On les entendait souvent rire. On voyait bien qu’ils étaient heureux ensemble.  Ma soeur n’avait que le nom de Pierre à la bouche quand elle voulait expliquer quelque chose.

 

Étant plus âgés, mes frères et moi, nous la taquinions en lui disant que c’était son amoureux, qu’elle se marierait avec lui.  Elle ne nous répondait pas, mais elle affichait un petit sourire en coin comme si elle espérait vraiment que cela arriverait dans un avenir lointain.

 

Malheureusement un jour, cette famille dut partir, le père s’étant trouvé un autre travail dans la grande ville.  Le visage de Denise faisait peine à voir quand Pierre lui annonça la nouvelle.  Ils pleuraient tous les deux et rien ne pouvait les consoler.  Pendant un certain temps, ils ont entretenu une correspondance, et puis, plus rien.  Ma soeur a été vraiment marquée par cette séparation.  Elle nous disait: «je n’aimerai plus jamais personne, ça fait trop mal quand ça s’arrête».

 

En effet, à partir de ce moment-là, elle a tenu parole.  Elle ne s’est attachée à personne, a eu plusieurs amants de passage et n’a jamais eu d’enfants.  Pour elle, les orages de printemps ont duré toute sa vie.

 

 


EXERCICE 1 DU 18 MARS 2021

 

Vous marchez sur le bord de la route et soudain, vous entendez un bruit de sirène. Ébloui(e) par un éclair gigantesque, vous tombez dans les pommes et vous vous réveillez dans un tas de détritus.  Que vous est-il arrivé et comment cela va-t-il se terminer?

 

Quelle aventure, mais quelle aventure!  Je suis extrêmement chanceuse de m’en être tirée à si bon compte.  Il faut dire que c’était une journée idéale pour faire une promenade.  Tout en marchant sur le bord de la route, je réfléchissais aux cadeaux que j’offrirais à mes petites-filles, des  jumelles qui fêteraient leur cinquième anniversaire la semaine prochaine.

C’est pourquoi je n’ai rien vu venir.  Je n’ai ressenti qu’un grand éclair qui m’a éblouie et tout de suite après, je me suis évanouie.  Après un certain temps, encore ébranlée, je percevais des voix lointaines autour de moi et quand j’ai pu me relever avec une certaine difficulté, ce fut pour me rendre compte que je me tenais au milieu d’un tas de détritus.  Qu’était-il arrivé?

J’entendais des sirènes autour, des gens couraient en tous sens.  Je parvins à me rendre près des secours.  On m’amena dans l’ambulance et enfin, je pus savoir ce qui s’était passé.  Lorsque j’étais passé près de l’usine chimique, celle-ci avait explosé et toutes sortes de débris s’étaient répandus sur une distance de 200 mètres carrés et miraculeusement,  je m’en étais sortie avec seulement quelques égratignures et un énorme mal de tête.

Cet événement a fait la une des journaux.  On a pu démontrer que les produits nécessaires aux expériences avaient été trafiqués intentionnellement et que le chimiste en chef ne s’était pas aperçu de la supercherie et les avait utilisés dans ses expériences.  Malheureusement, on a dénombré six pertes de vie à ce laboratoire. 

L’enquête n’en est qu’à ses débuts. Attentat terroriste ou erreur humaine? Qui pourra le dire? 

************************************

 

 EXERCICE 2 DU 18 MARS 2021

 Inclure les mots suivants dans une histoire dont le thème est les animaux domestiques: ensuite, en outre, en revanche, parce que, c’est pourquoi, bref, notamment, dès que.

  

Dès que j’ai vu sa petite bouille si blanche

Mon coeur a fait un bond

Et parce que je suis très franche

J’avoue que j’ai volé ce petit chat si mignon

 

Ensuite, je l’ai ramené chez moi

Pour qu’il devienne le copain

De mon bouvier bernois

Et tout de suite, ils ont créé des liens

 

En revanche, ma perruche n’a pas aimé

Voir s’ajouter un étranger

Dans la maisonnée

C’est pourquoi, elle n’arrêtait pas de crier

 

Bref, je devais prendre une décision

Pour garder la paix dans la maison

J’ai acheté un autre oiseau, notamment un perroquet

Mais cela a fortement chambardé mon budget

 

En outre, ces deux oiseaux ne s’aimaient pas

La guerre des plumes s’installa dans la maison

À la fin, je n’ai pas eu d’autre choix

Que de me défaire de ces deux polissons

 ***************************************

 

EXERCICE 3 DU 18 MARS 2021 

Continuer le poème:

  Mars, mois de la poésie

En vers ou en prose

Seul ou entre amis

C’est le temps de faire une pause

 

Pour se pencher sur les grands maîtres

Qui ont écrit avec leurs coeurs

La poésie vient du plus profond de l’être

Elle est source de bonheur

 

Quand on exprime clairement ses sentiments

On ne peut que rester authentique

On partage son cheminement

Et l’écriture devient magique

 

Tout le monde peut composer de la poésie

Il ne faut pas se censurer

Car, parler des mille et une choses de la vie

C’est ce qui en fait la beauté

 

En mars, on s’y attarde plus attentivement

Puisque c’est le mois de la poésie

Mais on peut en produire l’année durant

Pour chacun, au gré de sa fantaisie 

************************

 


EXERCICE 1 DU 11 MARS 2021

 

 Quel morceau de musique ou quelle chanson vient chercher vos émotions à chaque fois que vous l’écoutez et dites le bien-être que cela vous procure.

 

La chanson qui me fait vibrer est celle de Claude Dubois: Si Dieu existe, parce que cette chanson me ramène à un souvenir extraordinaire.  En plus des paroles tellement touchantes et émouvantes, le contexte de la première fois où je l’ai entendue est très spécial. 

Mon mari André, atteint d’un cancer du cerveau, en était rendu à la phase finale: les soins pallatifs à la maison.  Un jour où il allait un peu mieux, il a reçu la visite d’un de ses grands amis de longue date,  Jean-Pierre Goulet, qui lui a fait entendre cette chanson qu’ils ont écoutée ensemble, Jean-Pierre tenant André dans ses bras et lui parlant à voix basse.

De l’endroit où j’étais, je n’entendais que les mots de la chanson et déjà, les paroles me remuaient au plus profond de moi, sachant très bien la fin imminente de la maladie de mon compagnon des trente-cinq dernières années.

Plus tard, au salon funéraire, quand j’ai revu Jean-Pierre, je me suis permise de lui demander ce qu’il avait chuchoté à André et, les larmes aux yeux, il m’a répondu: Je lui ai dit: «André, ici-bas, tu m’as toujours fait une place dans ta vie, alors, là-haut, promets-moi de me garder un petit espace à tes côtés»

Je pense que c’est ça, la force de l’amitié et de l’amour.

 

************************************

 

EXERCICE 2 DU 11 MARS 2021

 

Écrire une histoire dont la plupart des mots se terminent en «ment» sur le thème des femmes (journée, droits, etc.)

 

 

Présentement, Géraldine Clément, fille d’un ingénieur en bâtiment et d’une mère siégeant au Parlement, se demande comment elle en est arrivée si cavalièrement à ce débordement de sa personnalité lorsqu’elle a agi tellement désagréablement avec son supérieur Fernand Froment.

 

Celui-ci, jeune professionnel sans discernement, qui avait hérité de la galerie d’art de son père sans rien en connaître, lui avait ordonné de détruire l’élément principal de sa création picturale, en disant textuellement:

 

– Voyons, Géraldine, vous ne voyez donc pas que ceci est outrageusement non conforme à la réalité du moment? Produire une telle oeuvre est purement une insulte au nom mondialement célèbre de notre marque.

 

Alors, en entendant ces mots, Géraldine, se sentant réellement offensée, n’hésita pas à lui répondre immédiatement:

 

– Monsieur, vous êtes incroyablement inculte.  Mon oeuvre a été encensée dans le journal LA NOUVELLE CULTURE.  Si vous aviez pris le temps de vous informer de quelques fragments de vie de vos employés, vous auriez agi autrement. De plus, votre jugement en cette affaire m’est complètement égal, parce que voyez-vous, vous n’y connaissez absolument rien et, heureusement, on vient de reconnaitre mes talents.  Aujourd’hui, comme rien n’est coulé dans le ciment, je suis en mesure de vous offrir ma démission immédiatement.  Demain, je commence à travailler chez votre concurrent et j’en suis fort aise.

 

Au revoir, monsieur, je retourne de ce pas dans mon logement afin de préparer mon futur déménagement.

 

***************************************

 
EXERCICE 3 DU 11 MARS 2021

 

Continuer la phrase:

 

Cette madame Pinsonneault représentait un véritable danger pour tout le monde et plus particulièrement pour quelqu’un qui avait quelque chose à cacher.  Dans cette petite paroisse de Douceville, elle était membre des trois organisations féminines qui y avaient pignon sur rue.  C’est vous dire qu’il lui était facile de se mêler de tout et de rien et d’ensuite, aller colporter tous les ragots qu’elle pouvait s’inventer sur les uns et sur les autres.

 

Selon elle, parce que le curé avait serré la main d’une paroissienne un peu plus longtemps que la normale, celle-ci était en amour avec le curé et bientôt, on la verrait avec un gros ventre.  Ou encore, le fils du cordonnier qui avait été vu avec un oeil enflé, avait selon elle, été battu par son père, et bientôt, on assisterait à un drame familial dans la paroisse.

 

Elle ne se privait pas de médire sur sa voisine dont le mari s’était enfui la laissant seule avec deux enfants qu’elle devait élever avec le maigre salaire qu’elle pouvait faire en travaillant à l’usine de conserves du village et qui représentait le seul employeur de cette bourgade.

 

Décidément, madame Pinsonneault était une commère déplaisante et tout le monde essayait de l’éviter quand on la croisait dans la rue parce qu’on ne savait jamais ce qu’elle irait inventer pour faire du tort.

 

C’est pourquoi Odile Bertrand, 19 ans, qui venait de tomber en amour avec le père de sa plus grande amie, et qui le voyait en cachette régulièrement, essayait de cacher ce fait à tout le monde et surtout à madame Pinsonneault parce qu’elle savait que cela déclencherait un scandale au village.

 

Malgré tout, un jour……………………….

 


EXERCICE 1 DU 18 FÉVRIER 2021

 

(LITHOGRAPHIE DE LOUIS ICART)

 

LA DAME AU SALON

À l’instar des anciennes courtisanes,

Bien installée dans son sofa,

Vêtue de tulle diaphane,

Ce soir, Madame reçoit

 

Les hommes se précipitent

Chacun lui tourne autour

On la prend pour une érudite

On vient ici pour lui faire la cour

 

Elle a le charme et la grâce

Son éloquence est harmonieuse

En privé, on la classe

Comme une créature merveilleuse

 

Elle est avisée et perspicace

Elle ne veut blesser personne

Elle sait bien que c’est pour sa fine audace

Que tous ces mâles l’affectionnent

 

Pourtant, y en aura-t-il un, plus futé

Qui pourra deviner son besoin intérieur,

Qui verra plus loin que sa beauté

Et qui ravira son coeur?

 

************************************

UN CADEAU FAIT DE MES MAINS

Quoi faire en ce temps de pandémie?  Je n’aurais jamais pensé vivre un jour cette période un peu difficile avec toutes les restrictions imposées allant même jusqu’à un couvre-feu.  Vivre avec l’idée qu’un vaccin pourra atténuer ou même ramener les choses à la normale d’ici quelques temps est vraiment le seul espoir qui nous reste.  Oui, mais entretemps, quoi faire?

 

N’étant pas une experte en tricot pour faire des bas, des mitaines ou des tuques, j’ai décidé de tricoter un foulard, ceci pour passer le temps à la maison et surtout pour tenir mes mains occupées parce qu’ainsi, cela m’empêche de me livrer au grignotage.

 

Tout en tricotant, je me posais la question: À qui l’offrirais-je?

 

À ma soeur Monique, qui est si généreuse et qui, depuis toujours est là pour moi dans les épreuves et dans les joies de mon parcours terrestre;

 

À ma petite-fille Émie, qui a 21 ans, étudie au Conservatoire pour devenir comédienne et qui est une jeune femme très mature et très affectueuse avec sa grand-mère;

 

À mon autre petite-fille Marie-Andrée, 13 ans, la petite sage de la famille, jeune adolescente si réfléchie qu’on dirait qu’elle possède une vieille âme;

 

À ma fille Audrée, première-née de la famille, enseignante au primaire, en congé présentement suite à une hystérectomie, qui aime s’entourer de douceur autour du cou lorsqu’elle doit être présente lors des récréations d’hiver de ses élèves;

 

À mon autre fille Amélie, mère d’Émie et de Marie-Andrée, elle aussi enseignante, mais au secondaire en théâtre, qui allie son tempérament d’artiste à un esprit responsable et réfléchi;

 

À parler ainsi de ma famille, vous comprendrez sûrement que c’est parce je commence à m’ennuyer.  Le téléphone, c’est bien, les courriels, c’est bien, les face time, c’est bien, mais rien ne vaut une présence face à face et surtout le contact humain lorsqu’on se donne des câlins.

 

Finalement, je ne sais pas encore à qui sera destinée mon oeuvre.  J’ai envie d’en faire l’objet d’un tirage au sort.  Cela permettrait d’agrémenter la prochaine rencontre familiale que nous aurons un jour lorsque les réunions seront permises.

 

Oui, c’est ce que je ferai… en tout cas, si je parviens à terminer ce tricot.

 

 


 

EXERCICES DU 11 FÉVRIER 2021 

 

EXERCICE 1: 

 

 

Achats pour mon Valentin (si j’en avais un): Avec la lettre «L» 

 

Article dans un catalogue…… Livres 

Fleur…………………………………. Lilas 

Chose froide……………………… Lait 

Parfum……………………………… L’air du temps 

Meuble……………………………… Lit 

Boisson…………………………….. Liqueur de cassis  

Article de cuisine………………. Lèchefrite ou Louche 

 

 

******************************************* 

 

EXERCICE 2: POÈME 

 

Rouge…Couleur de la passion 

Couleur de feu et de chaleur 

Elle exprime la séduction 

Un aperçu du bonheur 

 

Pour traduire son admiration 

Envers l’objet de son amour 

Il faut s’en faire une raison 

Le rouge est la couleur des beaux jours 

 

Quand on est exalté 

Et qu’on veut démontrer 

À l’autre notre sensualité 

Le rouge est tout indiqué 

 

Les fleurs, les vins, les boîtes de chocolat 

Enrobés de rubans vermeils 

Voilà ce qui fait, croyez-moi 

Que la flamme est bien réelle 

 

********************************* 

 

EXERCICE 3: 

 

Une histoire sur «Pour l’amour du ciel» 

 

Un formidable coup de foudre est survenu quand Jean-Pierre et Simone se sont rencontrés à la bibliothèque et que dans la section des sciences, ils ont voulu prendre le même livre. 

 

Leurs mains se sont touchées et ils ont ressenti comme un choc électrique qui les a laissés insensibles à l’entourage du décor.  Après un moment, Jean-Pierre, sortant de sa torpeur, a amorcé la conversation: 

 

– Bonjour, je vois que nous sommes intéressés par le même sujet.  Je vous le laisse volontiers à condition que vous me le remettiez lorsque vous en aurez fini.  En passant, je m’appelle Jean-Pierre Gauthier. 

 

– Moi, c’est Simone Verrier.  En effet, l’occultisme m’intéresse énormément et j’aime lire tout ce qui paraît sur ce sujet.  Merci de me laisser la préséance sur ce livre et je m’engage à vous le remettre une fois que j’en aurai pris connaissance. 

 

Les deux étudiants échangent leurs coordonnées et à la sortie de la bibliothèque, Jean-Pierre invite Simone à prendre une consommation dans le petit café voisin, ce qu’elle accepte volontiers. 

 

Assez facilement, la conversation porte sur une multitude de sujets.  Ils ne voient pas le temps passer tant ils sont absorbés l’un par l’autre.  Ils en sont venus assez vite au tutoiement, se racontent les épisodes heureux et malheureux de leur vie.  Ils sont obligés de partir lorsque le patron du café leur annonce la fermeture. 

 

S’en retournant chez elle après ce passionnant tête-à-tête, Simone est en émoi et elle se dit en elle-même: «Pour l’amour du ciel, faites que cette rencontre ait des suites.  Je commence déjà à l’aimer». 

 


Exercice du 4 février 2021

 

EXERCICE 1:

 

Il y a déjà une semaine que je suis en vacances dans les Caraïbes.  On dirait que le temps s’est arrêté.  Il fait toujours beau, le soleil est au rendez-vous à tous les jours ou presque.  La nourriture est excellente et le plaisir est de simplement choisir ce que l’on veut, en remplir notre assiette et ensuite, se rendre à notre table pour déguster.

 

Je suis dans un hôtel tout inclus et au bout d’une semaine, je commence à socialiser avec les autres vacanciers et souvent, je dîne ou soupe avec les uns ou les autres.

 

Je marche régulièrement sur la plage et de jour en jour, je m’aventure un peu plus loin.  C’est le cas aujourd’hui car il y a déjà une heure que je suis partie.  C’est si bon de sentir le sable chaud sous mes pieds nus et de humer l’air salin de la mer.

 

Tout à coup, mes orteils heurtent quelque chose et je m’aperçois que c’est une vieille clé.  Je la ramasse et instinctivement, je la mets dans ma poche tout en continuant ma route.  Quelques instants plus tard, c’est un vieux morceau de papier roulé en boule qui accroche mon regard.  Curieuse, je le prends dans mes mains et je ne peux y lire que deux mots très espacés: danger et aide. Machinalement, ce papier va rejoindre la clé dans ma poche.

 

La faim commençant à se faire sentir, je m’empresse de retourner à l’hôtel et en arrivant à la salle à manger, un jeune serveur s’approche de moi et me tend une enveloppe en me disant:  «Voici, madame, l’enveloppe que vous aviez oubliée à votre table ce matin». 

 

Perplexe et pourtant intriguée, je regarde à l’intérieur de cette enveloppe et j’y découvre la photo d’un site historique près de mon hôtel dont j’avais fait la visite il y a deux jours à peine.

 

Ne croyant pas trop aux coïncidences, j’ai l’esprit en effervescence tout en dégustant mon délicieux repas et j’en viens à me faire la représentation suivante:

 

Mes voisins de chambre, Michel et Annie, étaient les seuls que je connais qui étaient avec moi lors de la visite du site historique.  Ils m’ont dit qu’ils étaient des comptables en vacances, mais je commence à douter de leurs dires, puisque depuis ce temps, je ne les ai plus revus à l’hôtel.

 

Je pense que Michel cachait peut-être un trésor quelconque dans le coffre-fort de leur chambre et qu’Annie l’a appris, mais qu’elle n’était pas d’accord.  Il a dû se produire une chicane entre eux et Annie, ayant l’intention de s’enfuir, a volé la clé et a écrit ensuite une lettre demandant de l’aide en expliquant qu’elle était en danger.

 

Michel en a eu connaissance et il l’a confrontée et comme elle ne voulait rien lui remettre, il l’a fait disparaître durant la nuit en la noyant pour l’empêcher de dévoiler quelque chose de compromettant pour lui.  Cette histoire me semble de plus en plus plausible et je m’en vais de ce pas voir la réception pour leur demander d’appeler la police parce que je veux  leur faire part de mes soupçons. 

 

En me dirigeant vers la sortie de la salle à manger à toute vitesse, je suis heurtée par un couple qui me dit:  Bonjour Audette.  Contents de te revoir.  Nous sommes affamés. Nous étions partis en excursion depuis deux jours.

 

Wow! C’était Michel et Annie, en grande forme tous les deux.

 

J’en suis quitte pour mes extravagantes divagations……

 

 

*****************************

 EXERCICE 2: POÈME

 Au clair de la lune

Je me suis endormie

Mon esprit était dans la brume

Et voilà qu’un étrange songe a jailli

 

J’ai rêvé d’un beau jardin

Parsemé de fleurs multicolores

J’en ai pris une dans ma main

Elle était bordée de fils d’or

 

Bien sûr, c’était un endroit magique

Tout y était terriblement irréel

Pas de vent, même pas de moustique

Comme dans un monde parallèle

 

Tout à coup, un vieil homme a surgi

Doucement, il m’a pris par la main

Il m’a dit: Viens avec moi mon amie

Voir ce que te réserve tes lendemains

 

Apeurée, je me suis vite réveillée

Ne voulant pas connaître mon avenir

Mais, de ce rêve, une chose m’est restée

Si c’est ça l’après-vie, laissons le destin se produire

 

*********************************

 EXERCICE 3:

 En janvier, j’ai fait face au premier couvre-feu de ma vie.

 

En janvier, j’ai fait la grasse matinée à plusieurs reprises.

 

En janvier, j’ai fait honneur à Netflix car j’ai regardé beaucoup de films et de séries.

 

*********************

En février, je ferai les premiers ateliers virtuels de l’année 2021.

 

En février, je ferai des marches à tous les jours.

 

En février, je ferai le deuil de la soirée de poésie de cette année.

1Commentaire
  • Normand/ 14.03.2021

    Ton texte de l’exercice 1 du 11 mars m’a beaucoup touché. Cette chanson de Claude Dubois est vraiment touchante et profonde. Merci de nous avoir partagé ton histoire.

Écrivez votre commentaire